Bardot s’en prend aux actrices dénonçant le harcèlement sexuel

By rtlnewmedia@rtl.be (RTL NewMedia)

« Hypocrite, ridicule, sans intérêt »: Brigitte Bardot a critiqué mercredi la dénonciation du harcèlement sexuel par des actrices, alors qu’une autre icône du cinéma français, Catherine Deneuve, avait déjà pris le contre-pied du mouvement né de l’affaire Weinstein.

Interrogée par Paris Match sur les actrices ayant signalé des cas de harcèlement sexuel, BB (83 ans) répond: « Concernant les actrices, et pas les femmes en général, c’est, dans la grande majorité des cas, hypocrite, ridicule, sans intérêt. Cela prend la place de thèmes importants qui pourraient être discutés ».

Bardot, devenue une star et un sex-symbol dans les années 1950, assure aussi n’avoir « jamais été victime d’un harcèlement sexuel ». « Et je trouvais charmant qu’on me dise que j’étais belle ou que j’avais un joli petit cul. Ce genre de compliment est agréable », poursuit celle qui a renoncé brutalement à sa carrière cinématographique au début des années 1970 pour se consacrer à la protection des animaux.

Bardot estime en revanche qu' »il y a beaucoup d’actrices qui font les allumeuses avec les producteurs pour décrocher un rôle. Ensuite, pour qu’on parle d’elles, elles viennent raconter qu’elles ont été harcelées… En réalité, plutôt que de leur profiter, cela leur nuit ».

Sur les réseaux sociaux, la réaction des féministes a été immédiate: « Concours de qui dira la plus grosse énormité: Brigitte Bardot se lance dans la compétition », a twitté Caroline de Haas.

– ‘Liberté d’importuner’ –

En octobre, la révélation de cas de harcèlement sexuel et de viol présumés par le producteur Harvey Weinstein avait provoqué une déflagration dans le monde du cinéma, qui s’est rapidement propagée à d’autres secteurs, portée par les hashtags #Metoo et #Balancetonporc ».

A Hollywood, plusieurs célébrités, dont les acteurs Kevin Spacey, Dustin Hoffman ou Jeffrey Tambor, les producteurs et cinéastes Brett Ratner et John Lasseter, ont aussi été mis en cause.

Plus de 300 actrices, scénaristes ou encore metteuses en Lira la suite

De: Bardot s’en prend aux actrices dénonçant le harcèlement sexuel

      

Etats-Unis: Apple va payer 38 milliards d’impôts sur ses bénéfices à l’étranger

By rtlnewmedia@rtl.be (RTL NewMedia)

Apple va payer 38 milliards de dollars d’impôts sur ses bénéfices réalisés à l’étranger, en raison de la récente réforme fiscale votée aux Etats-Unis, a-t-il annoncé mercredi.

« Un paiement de cette ampleur serait le plus important de ce type jamais fait », souligne l’entreprise américaine dans un communiqué, qui souligne être déjà le premier contribuable américain.

Avant la réforme, ces bénéfices échappaient totalement à l’impôt tant qu’ils restaient « parqués » à l’étranger et se retrouvaient imposés à 35% s’ils étaient « rapatriés » aux Etats-Unis.

La réforme offre aux entreprises américaines la possibilité de pouvoir rapatrier les bénéfices réalisés à l’étranger à des taux variant entre 8% et 15,5%, cette fenêtre, limitée dans le temps, s’appliquant que les bénéfices soient rapatriés ou non.

Le groupe, première capitalisation boursière mondiale, affirme aussi qu’il contribuera « directement à l’économie américaine » à hauteur de plus de 350 milliards de dollars dans les cinq années qui viennent, au travers notamment de 20.000 créations d’emploi ou d’investissements auprès de ses fournisseurs et sous-traitants aux Etats-Unis.

Le géant des smartphones a également indiqué qu’il allait ouvrir un nouveau « campus » destiné dans un premier temps à accueillir les services d’assistance technique aux clients du groupe. Son implantation géographique sera révélée plus tard dans l’année, a précisé Apple.

Lira la suite

De: Etats-Unis: Apple va payer 38 milliards d’impôts sur ses bénéfices à l’étranger

      

Les grands crus bordelais font un geste pour les viticulteurs californiens

By rtlnewmedia@rtl.be (RTL NewMedia)

Solidarité avec les viticulteurs de Californie: l’Union des Grands Crus de Bordeaux a fait don de 75 bouteilles mises aux enchères au bénéfice des victimes des récents incendies ayant frappé les vallées de Napa et de Sonoma.

La vente a démarré mardi et se déroule jusqu’au 30 janvier, exclusivement en ligne, a indiqué la maison d’enchères Sotheby’s, qui l’organise et s’est engagée à ne prélever aucune commission, selon un communiqué mercredi.

En prenant le total des estimations hautes données par Sotheby’s, la vente pourrait permettre de récolter environ 100.000 dollars pour les associations Community Foundation Sonoma County et Napa Valley Community Foundation, qui ont chacune créé un fonds de soutien aux victimes des incendies.

Les feux qui ont frappé début octobre la région viticole des vallées de Napa et Sonoma, au nord de San Francisco, ont détruit plus de 100.000 hectares et causé la mort de 44 personnes.

Les vignobles ont été relativement épargnés par les flammes, même si plusieurs installations et des vignes ont été détruites.

La Californie représentait en 2016 quelque 85% de la production viticole des Etats-Unis, selon le Wine Institute.

« Les grands crus de Bordeaux font acte de solidarité envers nos amis de Napa et Sonoma, qui font face à des défis », a commenté le président de l’UGCB, Olivier Bernard, cité dans le communiqué.

Le clou de la vente est une impériale (bouteille de 6 litres) de Sauternes Château d’Yquem 2010, estimée entre 4.000 et 8.000 dollars.

Lira la suite

De: Les grands crus bordelais font un geste pour les viticulteurs californiens