Réchauffement climatique – D’ici la fin du siècle, jusqu’à la moitié des espèces menacée dans 35 régions du monde



By rtlnewmedia@rtl.be (RTL NewMedia)

(Belga) Le changement climatique pourrait menacer jusqu’à la moitié des espèces végétales et animales des zones naturelles les plus importantes du monde d’ici la fin du siècle, selon un rapport du WWF, réalisé en collaboration avec les universités d’East Anglia (Angleterre) et James Cook (Australie). Les zones les plus concernées sont notamment les forêts Guyano-Amazoniennes et Miombo en Afrique Australe, ainsi que la Méditerranée.

Le rapport a été publié mercredi dans la revue « Climatic Change ». Des chercheurs ont étudié l’impact du changement climatique sur près de 80.000 espèces dans 35 régions qui abritent une importante variété de flore et de faune sauvages. Si les températures moyennes mondiales augmentent de 4.5°C, des régions comme l’Amazonie et les forêts de Miombo risquent de voir disparaître près de la moitié de leurs espèces. Ainsi, jusqu’à 90% des amphibiens, 86% des oiseaux et 80% des mammifères des forêts de Miombo pourraient s’éteindre localement et 69% des végétaux seraient menacés en Amazonie. Même si le seuil des 2°C fixé par l’Accord de Paris n’est pas dépassé, ces zones pourraient néanmoins perdre environ 25% de leurs espèces. En Méditerranée, jusqu’à 30% des espèces animales et végétales sont à risque rien qu’avec une hausse de 2°C. Le changement climatique influence notamment la reproduction de certaines espèces mais cause aussi la perte d’habitat et des pénuries alimentaires. (Belga)

Lira la suite

De: Réchauffement climatique – D’ici la fin du siècle, jusqu’à la moitié des espèces menacée dans 35 régions du monde